Publications

Le hangar photovoltaïque

Le 21/04/2022 , mis à jour le 12/05/2022 - 14 minutes de lecture
hangar photovoltaique avec forêt boisée en fond
Icone de demande de devis d'installateurs photovoltaïques

Dans une période où la transition écologique est au cœur des discussions, et où les énergies renouvelables sont de plus en plus sollicitées, chacun cherche des solutions à son échelle. Il existe ainsi plusieurs possibilités pour travailler sur sa consommation en énergie et la réduire, du côté des particuliers comme des professionnels. Par exemple, une initiative courante chez les agriculteurs est la construction d’un hangar photovoltaïque. Qu’est-ce qu’un hangar photovoltaïque ? Quels en sont les principaux avantages ? Quel budget prévoir pour une installation de ce type ? Pour tout savoir au sujet du hangar photovoltaïque, rendez-vous ci-dessous.

Qu’est-ce qu’un hangar photovoltaïque ?

Un hangar photovoltaïque se définit comme étant un bâtiment non résidentiel, avec un toit sur lequel sont installés des panneaux photovoltaïques. C’est généralement une construction à usage agricole :

🏭 Stockage matériels, fourrage ou céréales.

🏭 Stabulation pour les animaux.

🏭 Bâtiment destinés à la viticulture.

🏭 Manège, centre équestre.

🏭 Bâtiment destinés à une activité vinicole (cave, stockage bouteilles ou cuves ou matériels autres).

🏭 Bâtiment destinés à une activité maraichère (production de fruits et légumes).

En effet, ces bâtiments ont dans la plupart des cas de grandes et larges toitures, idéales pour l’installation de panneaux solaires. D’ailleurs, les agriculteurs sont un moteur majeur du développement du solaire en France avec environ 12% du parc solaire français dédié au monde agricole.

Les agriculteurs ont cette faculté à tirer partie du moindre bien foncier exploitable. A ce titre, les toitures des bâtiments sont toutes aussi cultivables que les champs ! L’autre vertu du photovoltaïque est qu’il permet de servir d’amortisseur lorsque les aléas climatiques ont raison des productions agricoles.

En général, un bâtiment converti en hangar photovoltaïque offre entre 600 et 1500 mètres carrés de surface exploitable. C’est d’ailleurs en fonction de cette dernière que varient le dimensionnement et la puissance de l’installation des panneaux.

Pour avoir une idée : aujourd’hui, le toit d’un hangar agricole est équipé de 250 à 900 panneaux solaires en moyenne, soit une puissance comprise entre 100 et 300 kWc. Le kilowatt-crête (kWc) est unité de mesure qui permet d’évaluer la puissance d’une installation photovoltaïque.

Ces surfaces de 600 et 1500 m² ne sont pas le fruit du hasard :

⚡️ 600 m² correspond à une installation de 100 kWc et 100 kWc correspond à une puissance qui permettait de s’affranchir des Appels d’offres de la CRE (Commission de Régulation de l’Energie). Ainsi, le projet pouvait bénéficier d’un tarif d’achat, au guichet unique, sans les contraintes inhérentes à un appel d’offre pour lequel les « petites toitures » de 100 kWc et plus étaient en compétition avec des toitures de puissances de plusieurs mégawatts. Naturellement, les économies d’échelles réalisées sur ces grandes toitures permettaient d’être aisément lauréat de ces appels d’offres.

Depuis le la publication au Journal Officiel de l’  » Arrêté du 6 octobre 2021 fixant les conditions d’achat de l’électricité produite par les installations implantées sur bâtiment, hangar ou ombrière utilisant l’énergie solaire photovoltaïque, d’une puissance crête installée inférieure ou égale à 500 kilowatts « , ce plafond des 100 kWc est désormais relevé à 500 kWc.

⚡️ 1500 m² correspond à environ 250 à 300 kWc et cette puissance permet de rester sous le seuil des 250 kVA, c’est à dire en Basse Tension (BT). Ainsi, inutile de devoir investir dans un transformateur qui renchérirait le coût du projet sans que les gains escomptés ne permettent de combler ce surcout.

Pour un hangar photovoltaïque, il existe deux grandes options :

  • Installer des panneaux solaires sur une construction déjà existante : auquel cas il faudra penser l’installation des équipements photovoltaïques en fonction du bâtiment et de ses différentes caractéristiques techniques. Il sera peut-être nécessaire de renforcer la charpente ou de rénover la couverture pour que celle-ci puisse accueillir les panneaux solaires,
  • Ou construire un hangar photovoltaïque clés en main : c’est-à-dire que le bâtiment est construit dans le but de stocker du matériel et de produire de l’électricité.
toiture photovoltaïque au coucher du soleil

Quels critères considérer pour votre hangar solaire ?

Naturellement, tous les sites et tous les bâtiments ne sont pas égaux concernant la production d’électricité solaire. Il existe plusieurs paramètres qui influent sur la performance d’une centrale solaire :

☀️ L’orientation de la toiture. L’optimum étant une toiture exposée plein sud.

☀️ La pente du toit. L’idéal est une inclinaison de 30° sous nos latitudes.

☀️ Les masques d’ombrage. Identifier les arbres, collines, sorties de toiture pouvant pénaliser la production solaire.

☀️ La localisation géographique de l’implantation. Evidemment, à bâtiment et installation solaire équivalents, la production photovoltaïque ne sera pas identique à Roubaix et à Nice. A contrario, la température joue un rôle majeure. Elle pénalise la production, c’est la raison pour laquelle les implantations idéales pour la France se trouvent dans les Alpes du Sud. En effet, c’est un département très ensoleillé mais avec une altitude moyenne qui limite les fortes chaleurs.

☀️ Le matériel choisit. Il y a quelques années, les modules photovoltaïques étaient tous plus ou moins identiques (même format, même technologie, même puissance). Aujourd’hui ce n’est plus le cas. Vous trouverez des modules de presque 3 mètres carrés avec une puissance de 600 à 700 watts et d’autres modules de moins de 2 mètres carrés avec une puissance de 370 à 400 watts. Vous trouverez des marques asiatiques d’entrée de gamme et des modules français ou américains onéreux.

☀️ L’entretien de votre installation photovoltaïque et plus particulièrement le nettoyage des modules photovoltaïques. Qui dit implantation sur un site agricole dit poussières et salissures qui vont se déposer sur les panneaux solaires et directement impacter la production de la centrale. Chez un particulier, il est conseillé de nettoyer les panneaux au moins une fois par an. Chez un agriculteur, cela peut-être 3 voire 4 dans l’année en fonction du niveau de salissures. Par exemple, un bâtiment photovoltaïque implanté dans un centre équestre sera propice à la salissure par les poussières soulevées par les chevaux.

Pour toutes ces raisons il est indispensables de choisir un installateur photovoltaïque sérieux qui saura vous aider à faire les bon choix.

Quels avantages à ce type d’installation ?

Si le hangar photovoltaïque intéresse de plus en plus d’agriculteurs aujourd’hui, c’est notamment du fait des avantages qu’il présente : écologie, production d’énergie renouvelable, économies, revenus supplémentaires notamment.

Pour préserver l’environnement

Construire un hangar photovoltaïque peut s’inscrire dans une démarche écologique. En effet, avec l’installation de panneaux solaires sur le toit, c’est une énergie verte qui est produite : renouvelable, gratuite et non polluante, car elle n’émet que très peu de dioxyde de carbone.

D’un point de vue économique

En installant des panneaux solaires sur la toiture de son hangar, on peut alors produire tout ou partie de l’électricité nécessaire pour son activité. Dans ce cas, l’installation peut être considérée comme une solution économique et durable pour ses dépenses énergétiques. Un hangar photovoltaïque peut ainsi réduire les factures d’électricité, ou même rapporter de l’argent dans le cas où la production d’électricité est supérieure à la consommation propre du bâtiment et de l’activité agricole ; et où le surplus d’électricité est alors vendu.

Du point de vue des revenus et bénéfices financiers

Si l’on a un bâtiment peu ou pas utilisé à disposition, mais pas forcément de besoins en électricité, deux solutions principales s’offrent :

  • Aménager le toit du bâtiment en question pour vendre l’énergie solaire produite,
  • Dans des cas très spécifiques, pratiquer l’autoconsommation, c’est à dire consommer dans le bâtiment l’électricité produite sur la toiture,
  • Ou louer le toit du bâtiment (tiers investissement) pour que le locataire puisse l’équiper de panneaux photovoltaïques.

Dans ce cas de la location, non seulement le locataire verse chaque année un loyer pour la location du toit équipé ; mais il va également supporter tous les coûts d’installation et de maintenance des panneaux photovoltaïques, ainsi que ceux liés au raccordement de l’installation au réseau.

Il s’agit en général d’un bail qui court sur 20 à 30 ans. Puis à la fin du contrat : soit le hangar est restitué tel quel, donc avec les panneaux solaires, auquel cas cela permet au propriétaire de profiter pleinement de l’installation ; soit les panneaux sont démontés du hangar.

Dans les deux cas précités, le hangar photovoltaïque constitue alors une source de revenus supplémentaires. Il est toutefois préconisé de réaliser ces opérations dans le cas où l’on se situe dans une région plutôt ensoleillée et où le bâtiment peut facilement être raccordé au réseau d’électricité.

hangar photovoltaique

Quel budget prévoir ?

Le prix d’un hangar photovoltaïque va dépendre de plusieurs éléments, tels que l’installateur auquel on fait appel, mais aussi et surtout le hangar lui-même. Également, si c’est un bâtiment existant ou à construire, sa disposition, les coûts de raccordement au réseau électrique, ou encore la puissance souhaitée pour l’installation.

Il faudra dans tous les cas généralement débourser une certaine somme pour équiper le toit d’un hangar de panneaux solaires. En effet, on peut compter aux alentours de : 40 000 € pour l’installation de panneaux solaires sur une toiture d’environ 180 mètres carrés et une puissance de 36 kWc, dans le cas d’un bâtiment déjà existant (hors éventuels travaux de rénovation du bâtiment). Le budget pour la construction d’un bâtiment et son équipement en panneaux sera par contre tout autre, et bien plus élevé.

Un autre facteur à considérer est le coût du raccordement électrique. En effet, qui dit exploitation agricole dit souvent site isolé et plutôt éloigné du transformateur le plus proche. Outre les pertes de rendement inhérentes à une longue distance, il y a les frais de voiries (tranchée avec fourreaux) puis les éventuels frais de mise à niveau du gestionnaire de réseau électrique (ENEDIS la plupart du temps) qui peuvent grever le bilan économique du projet.

Il est quand même toujours conseillé de réaliser une étude de faisabilité et de comparer plusieurs devis avant de se décider et de se lancer dans un projet de hangar photovoltaïque.

Les aides de l’état en faveur du photovoltaïque

Il existe par ailleurs plusieurs aides de financement proposées par l’État, ceci pour aider dans le processus de développement des installations solaires. La prime à l’autoconsommation varie en fonction de la puissance du hangar : moins la puissance est élevée, plus l’aide par kWc est importante.

Cette aide est valable si vous réunissez les conditions suivantes :

⚡️ L’installateur photovoltaïque doit bénéficier de la certification Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

⚡️ Vous devez souscrire à un contrat d’autoconsommation avec vente du surplus.

⚡️ Les modules photovoltaïques doivent être installés soit sur une toiture terrasse, soit parallèle à la pente dans le cas d’une couverture tuiles, ardoises, bac acier,…

Réunir ces 3 conditions permet de profiter de la prime à l’autoconsommation qui est de :

💰 380 euros pour chaque kWc si votre installation photovoltaïque possède une puissance inférieure ou égales à 3 kWc.

💰 280 euros pour chaque kWc si votre installation photovoltaïque possède une puissance comprise entre 3 et 9 kWc.

💰 160 euros pour chaque kWc si votre installation photovoltaïque possède une puissance comprise entre 9 et 36 kWc.

💰 80 euros pour chaque kWc si votre installation photovoltaïque possède une puissance comprise entre 36 et 100 kWc.

Par exemple, pour l’acquisition d’une installation photovoltaïque de 70 kWc, vous bénéficierez de 70 kWc x 80 euros = 5600 euros qui seront versés à hauteur de 1/5éme de la somme pendant les 5 premières années de l’installation.

L’État propose également aux propriétaires de hangars photovoltaïques le rachat de l’électricité produite par les panneaux solaires (en totalité ou en partie s’il s’agit d’un surplus). Dans ce cas, c’est EDF OA (EDF Obligation d’Achat) qui se charge de l’opération.

Ce tarif d’achat est dégressif trimestriellement et valide pour les installations solaires de puissance inférieure à 500 kWc.

Idée reçue concernant les ondes électromagnétiques

Une croyance populaire a longtemps pesé sur le développement du photovoltaïque dans le monde agricole. Beaucoup d’agriculteurs pensaient que les ondes électromagnétiques des modules photovoltaïques et des onduleurs pouvaient perturber les animaux. Nous retrouvons d’ailleurs cette même croyance au sujet du compteur électrique Linky.

Naturellement, en aucun cas ceci est possible. La commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) a publié une études relatant que ces ondes sont plus de 100 fois inférieures à la limite autorisée. L’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) a confirmé cela en mesurant des valeurs 100 à 600 fois inférieurs aux limites réglementaires.

Attention aux arnaques !

C’est une arnaque courante au détriment des agriculteurs. Des commerciaux mal intentionnés promettent de construire gratuitement un nouveau hangar ou de rénover pour zéro euro la toiture de son hangar existant, le tout, grâce à l’énergie solaire. Les éco délinquants ne reculent devant aucun défi et proposent aux agriculteurs un hangar agricole photovoltaïque gratuit.

Ils peuvent également proposer de prendre en charge la totalité de la réfection de la toiture grâce à l’installation de panneaux solaires. Ce qui fut il y a quelques années possible, ne l’est plus aujourd’hui. Les tarifs d’achats de l’électricité photovoltaique ayant fortement baissé, ce type de promesses évoquées précédemment sont des mensonges.

Une tiers investisseur peut financer une partie importante du bâtiment agricole (charpente, couverture bac acier, modules photovoltaïques, autorisation d’urbanisme,…) ou les frais de notaires pour le bail. Le reste des coûts (terrassement, fondations, bardage…) sera à votre charge. En aucun cas, un tiers investisseur sérieux ne peut vous proposer de vous construire un hangar photovoltaïque gratuitement.

Généralement, l’agriculteur loue pour un montant symbolique le bâtiment au constructeur. L’agriculteur récupère gratuitement le bâtiment et l’installation photovoltaïque à la fin du bail. Ce type de proposition est, en principe, très intéressant. Il convient toutefois d’être prudent. Si l’installateur photovoltaïque ne vous a pas été recommandé, nous vous conseillons de faire relire le contrat et les clauses du bail par un conseiller juridique.

Trouver des solutions pour réduire sa consommation d’énergie ou la transformer pour utiliser davantage d’énergies renouvelables est bien plus simple aujourd’hui. Parmi ces solutions pour les professionnels : le hangar photovoltaïque, qui s’est démocratisé chez les agriculteurs au fil des années. Ce qui a pour avantage d’une part de participer à la préservation de l’environnement, de produire sa propre électricité verte et de réduire ses factures d’électricité, et d’autre part de générer des revenus supplémentaires. Et si le hangar photovoltaïque a un certain coût, il existe toutefois des aides financières proposées par l’État pour faciliter le développement de ce type d’installation.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.